Être intermittent du spectacle



Qui peut-être intermittent du spectacle ?


Contrairement à ce que l'on pourrait penser, intermittent du spectacle est un régime et non un statut. Ce régime est destiné à tous les artistes et techniciens du spectacle, du cinéma et de l'audiovisuel qui alternent entre des périodes travaillées et des périodes non-travaillées.


Il faut savoir que c'est leur métier qui leurs impose cette alternance, il n'existe pas ou très peu de CDI dans ces métiers. Exemples :

  • Un acteur entre deux tournages

  • Un scénariste entre deux projets

  • Un technicien entre deux spectacles

  • etc.

Le régime existe pour combler ces courtes périodes de transition entre deux projets car la difficulté d'un intermittent est qu'il jongle entre différentes entreprises. Il n'est pas embauché par la même organisation d'un projet à l'autre. Ils enchainent les CDDU : Contrat à Durée Déterminée d'Usage, et parfois, le timing fait qu'il y a un laps de temps entre deux contrats.


Le régime d'intermittent correspond donc à une indemnité chômage lors de ces périodes de transition, afin que l'artiste ou le technicien puisse continuer à vivre décemment. En effet, cet avantage a été mis en place par l'Etat pour palier la précarité de l’intermittent du spectacle qui peut se retrouver inactif durant plusieurs semaines avant de contracter un nouveau CDD.



Quelles sont les conditions à remplir ?


Pour obtenir ce régime, vous devez :

  • contracter des CCDU auprès d'employeurs du spectacle

  • avoir exercé dans une ou plusieurs de ces sociétés du spectacle une durée minimale de 507 heures en 12 mois

  • être inscrit en tant que demandeur d'emploi à Pole Emploi


Faut-il supprimer le régime des intermittents ?


Très controversé, ce régime est pourtant indispensable pour conserver la richesse culturelle en France. Le CDD d'usage permet de s'adapter au caractère temporaire des tournées, des spectacles ou des tournages avec différents employeurs.

Aucun employeur de ces secteurs ne pourrait embaucher en CDI ces artistes et techniciens, tant qu'il faudrait les rémunérer même lors des périodes creuses. Le gouffre financier que cela représente pour ces entreprises est trop important pour prendre le risque. Si ces entreprises arrêtent d'embaucher des artistes et techniciens, alors il y aurait de moins en moins de production de spectacle et de films, alors la culture française prendrait un sacré coup...

Vous imaginez la France sans cinéma, sans concerts, sans festivals, sans théâtre, sans télévision... ?

Non ? Alors, soutenez le régime des intermittents !


Et déclenchez l'émotion !

 Audiovisuel, Photographie & Stratégie Digitale | Bordeaux, Lacanau - France

contact@nwes.fr | Tel: 05 57 83 65 28

Photo, Vidéo, Film, Drone, Motion design, Web, Design, Mariage

© 2020 by Nwes Productions

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Vimeo Icon
  • Blanc Icône YouTube