Formats vidéo : mieux comprendre

Mis à jour : mars 9

Les technologies de l'image ont bien évolué depuis nos premiers écrans de télévision. SD, HD, Full HD, 4K et maintenant 8K, il y a de quoi s'y perdre... C'est le moment de revenir sur les notions de base de la définition d'image et les différents formats, qui peuvent prêter à confusion.




La définition d'image


Pour beaucoup, définition rime avec netteté, mais la réalité est plus compliquée que cela. En fait, la définition est simplement le nombre de pixels (les points qui composent une image) affiché à l'écran, à ne pas confondre avec la résolution qui se rapporte à la densité de pixels. On indique généralement la définition d'image en donnant le nombre de lignes de pixels sur la largeur de l'image et sur la hauteur (Largeur x Hauteur).



Les principaux formats

  • SD : 720x576 pixels - Il s'agit de la Définition Standard, celle que l'on trouve sur les DVD.

  • HD ou 720p : 1280x720 pixels - Il s'agit de la Haute Définition, elle est encore beaucoup utilisée pour les vidéoprojecteurs portables ou les services de VOD quand les utilisateurs ne disposent pas d'une bande passante suffisante pour afficher une meilleure définition.

  • Full HD ou 1080p : 1920x1080 pixels - C'est la définition que nous utilisons le plus actuellement, c'est la plus répandue, notamment sur les smartphones et les Blu-Rays.

  • QHD : 2560x1440 pixels - La Quad HD est utilisée principalement sur des écrans de PC ou des smartphones.

  • UHD ou 4K : 3840x2160 pixels - L'Ultra HD, c'est ce que vous retrouverez sur la plupart des téléviseurs actuels.

  • 8K : 7680x4320 pixels - La 8K commence tout juste à arriver sur le marché.




Par rapport à la taille de l'écran


Si la définition joue évidemment un rôle important dans le piqué des images, c'est-à-dire l'impression de netteté, les détails, elle ne fait pas tout.


Un petit écran HD aura un piqué plus élevé qu'un très grand écran en FHD et cela s'explique par la résolution : la densité de pixels sera plus importance sur le petit écran.


Attention donc à ce que votre écran ne soit pas trop grand pour une définition trop petite.



Par rapport à l'oeil humain


Notre corps a ses limites. Notre oeil n'est pas adapté pour regarder de trop petits détails. Sur votre télé, vous ne verrez ainsi presqu'aucune différence entre la FHD et la 4K. Notre oeil est incapable de capter les détails d'une image trop définie, surtout si nous regardons l'image sur un écran d'une taille standard. C'est bien de faire évoluer la technologie en poussant jusqu'au 8K et même au-dessus mais sachez que nous ne verrons pas la différence... À part si vous êtes devant un écran géant, comme au cinéma.



Par rapport au contenu


Avoir un écran de taille adaptée à une haute définition, c'est bien, mais encore faut-il afficher des contenus compatibles. Si vous passez une vidéo FHD sur un écran 4K, votre vidéo ne sera pas bien nette, ne sera pas bien défini, car inférieure à la définition de l'écran. C'est comme si vous aviez zoomé dans la vidéo pour l'adapter à votre écran, vous perdez donc en qualité.

Certains contenus Youtube ou VOD proposent du contenu 4K qui pourra être adapté à votre écran 4K. Par contre, si vous achetez un téléviseur 4K pour regarder la télé : sachez qu'aucun flux de chaînes TNT n'est en 4K. Votre image sera donc zoomée pour s'adapter à votre écran, vous verrez donc une image de mauvaise qualité alors que vous achetez plus cher un écran de soi-disante meilleure qualité.