Les erreurs à éviter pour booster sa page Instagram

Après vous avoir présenté les erreurs à éviter sur votre page Facebook (le lien est ici), on va aujourd’hui aborder le réseau Instagram.

Quelques chiffres pour reposer le contexte de ce réseau :

  • C’est le réseau social le plus fréquenté derrière Facebook

  • 71% des utilisateurs ont moins de 35 ans

  • 83% des utilisateurs disent découvrir de nouveaux produits et services sur Instagram

Vous en tirerez les conclusions que vous voulez…

Premier conseil, première erreur à éviter : ne pas soigner sa bio.

Il faut qu’elle soit attrayante, qu’elle donne envie d’en voir plus sur vous et qu’elle soit claire pour les gens qui la lisent.

L’élément, qui je pense, est le plus important dans la bio : c’est le lien qui vous pouvez y mettre. Pourquoi c’est important ? Parce que sur Instagram, c’est le seul et unique lien cliquable que vous pourrez mettre. Il n’y a que dans les bios que le lien est cliquable. C’est pour ça que vous voyez partout les gens qui disent dans les publis ou dans les stories « link in bio ».

À partir de 10 000 abonnés, il y aussi le « Swipe up » qu’on peut mettre en story.

Ensuite, vous le savez, sur tous les réseaux aujourd’hui, la qualité du contenu et notamment du visuel est important. Mais Instagram c’est le pire ! Parce que c’est LE réseau de partage de visuels, de photos et de vidéos. C’est le réseau qui a été conçu pour ça.

Donc là, c’est pas le moment de négliger son visuel.

J’entends par là, que les photos de téléphone, c’est compliqué quoi… C’est pas impossible. Mais l’algorithme ne mettra pas en avant des photos pixellisées et de mauvaise qualité.

Pour ça, vous pouvez faire appel à des créateurs de contenus, des photographes, des vidéastes… ou sinon vous pouvez utiliser des banques d’images ou des applications de retouches.


Banques d'images gratuites :

Aide à la création de visuels :


Aide à la retouche photo sur mobile :


Il faut aussi un minimum de cohérence sur votre feed, que les visuels soient harmonieux entre eux, que ce soit en terme de qualité ou de style. Parce qu’il ne faut pas oublier que l’utilisateur, quand il va atterrir sur votre feed, il va voir tous vos visuels d’un coup, comme un portfolio et il faut qu’il comprenne tout suite votre style, ce que vous faîtes, votre lifestyle.

En gros, pour vous aider, imaginez que votre feed c’est la vitrine de votre magasin, genre vous avez un magasin avec une vitrine, une devanture. Et chaque publication, chaque photo ou vidéo que vous postez, vous imaginez que vous la sortez sur un grand poster, vous l’encadrez et vous l’afficher dans votre vitrine. Si vous ne vous imaginez pas imprimer cette photo là en grand pour la mettre dans votre devanture, ne la postez pas sur Instagram, c’est qu’elle n’est pas assez qualitative pour votre marque ou que ce n’est pas le bon réseau pour la poster.

Au niveau du contenu en lui-même, c’est pareil que Facebook, attention à ne pas avoir un discours trop commercial. Déjà parce que l’algorithme d’Instagram ne va pas kiffer et va vous faire perdre en visibilité et aussi parce qu’aujourd’hui, pour être apprécié, un contenu il doit inspirer votre audience plus qu’il ne doit inciter directement à acheter. C’est avec un contenu inspirant, lifestyle, qui fait ressortir les valeurs de votre marque que votre communauté va créer de l’engagement, et plus tard ça se transformera en vente.

Utilisez bien le format vertical, un format portrait. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’Instagram c’est une appli mobile et que l’écran d’un téléphone est vertical. Donc si vous voulez que votre contenu soit bien visible, qu’il prenne tout l’écran lorsqu’il défile, et qu’il ressorte bien sur le réseau, utilisez un contenu vertical, même en vidéo.



On va parler maintenant hashtags. Ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’un hashtag est un mot-clé de référencement de votre publication. Donc si vous voulez gagner en visibilité, il faut évidemment les utiliser mais il faut bien les utiliser. Donc pas en mettre trop, de toute façon Instagram limite à 30 hashtags mais en mettre 10 c’est bien parce qu’en vous vous limitant vous mêmes, vous allez vous forcer à bien choisir vos hashtags et à choisir la pertinence.

Un hashtag il faut voir ça comme un mot clé que quelqu’un va utiliser pour trouver votre photo sur Google par exemple. Ciblez bien.

Erreurs à ne pas faire, c’est le renvoi automatique des publications sur un autre réseau. Parce que votre audience n’est pas la même, vous avez sûrement une stratégie différente et donc un discours différent d’un réseau à l’autre. Votre contenu pour un réseau n’est pas adapté à un autre.

On en vient maintenant aux stories : c’est un outil formidable qu’il ne faut pas négliger. Parce que c’est là que vous pouvez mettre tous les contenus que vous ne vous voyez pas mettre dans votre vitrine - parce qu’une story c’est un message qui s’auto-détruit 24h après. Les stories c’est pour les moments actuels, ce qui est en train de se passer en direct dans votre entreprise pour donner un peu de vraisemblance à votre marque, pour montrer que vous êtes humains tout simplement. Là, vous pouvez faire des photos, des vidéos, des selfies avec votre téléphone, ici c’est le message qui compte plus que le visuel.

Comme toute stratégie digitale et pas digitale d’ailleurs, il faut analyser son audience, analyser les retombées de ses publications pour mieux orienter les suivantes. Par exemple c’est savoir quand votre communauté est connectée, quand est-ce qu’elle like le plus les publications, quelles publications elle aime, quelles sont celles qu’elle aime moins… Tout ça, ça vous permet aussi d’identifier votre cible pour adapter votre discours, votre contenu et vos horaires d’activité.

En parlant d’activité, on va finir sur ce point, Instagram vous donnera des bons points de visibilité s’il se rend compte que vous êtes un utilisateur actif.

Un utilisateur actif, c’est quoi ? C’est quelqu’un qui publie régulièrement : plusieurs fois par semaine, c’est le minimum pour optimiser sa page. Mais c’est aussi quelqu’un qui utilise toutes les fonctionnalités possibles du réseau, c’est-à-dire les stories, les IGTV, publier des photos, publier des vidéos mais aussi et surtout interagir avec les autres comptes. Donc liker, commenter, répondre aux MP, etc… C’est hyper important.

Et attention à ne pas spamer sinon vous allez vous faire bannir ;) c’est pareil pour la triche et l’achat de like et de followers que je n’ai pas abordé ici parce que, selon moi, ce qui est important c’est l’engagement, c’est les gens qui s’intéressent vraiment à votre marque et qui vont faire vivre votre communauté.


J'espère que cet article vous a plu et qu'il vous aidera à lancer ou relancer votre page Instagram.


Déclenchez l'émotion !

 Audiovisuel, Photographie & Stratégie Digitale | Bordeaux, Lacanau - France

contact@nwes.fr | Tel: 05 57 83 65 28

Photo, Vidéo, Film, Drone, Motion design, Web, Design, Mariage

© 2020 by Nwes Productions

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Vimeo Icon
  • Blanc Icône YouTube